A+ A A-

Portrait de Pierre BONTEMPS, dirigeant atypique

  • Publié le lundi 4 septembre 2017 15:08

P.B SuresnesOpérateur téléphonique indépendant installé sur les bords de Seine à Suresnes, Coriolis est à l'image de son fondateur Pierre Bontemps : discret et serein face aux poids lourds des télécoms.

C'est à quelques kilomètres à peine de Suresnes, que Pierre Bontemps a débuté sa carrière. Sur les bancs de Janson de Sailly, lycée du 16e arrondissement, avant d'intégrer Polytechnique dont il sort diplômé en 1976. L'ingénieur rejoint alors l’Institut Supérieur des Affaires puis s'envole pour la Wharton business school à Philadelphie en 1979. Après un court passage par le Crédit national, Pierre Bontemps travaille dès 1982 pour la filiale Intelmatique de France Télécom et accompagne , entre autres, le lancement du Minitel. La passion des télécommunications ne le lâchera plus. En 1983, il retourne aux Etats-Unis pour le compte de France Télécom, avant de lancer, en 1989, Vodafone en France, qu’il rachète et rebaptise Coriolis (1). A la différence de ses concurrents, qui se concentrent sur le réseau, lui décide d'imposer sa marque sur trois fronts : être à la fois opérateur de télécommunications mobiles puis fixe, distributeur avec un réseau de 200 magasins et centre de relation client pour de grandes entreprises.

LA DISCRÉTION, UNE MARQUE DE FABRIQUE

Discrète, à l'image de ce patron qui trace sa route sans coup d'éclats, Coriolis se développe. « La conquête et la satisfaction des clients nécessitent une approche professionnelle », commente sobrement son dirigeant. « L'objectif de Coriolis est de démocratiser et d’humaniser les télécoms », ajoute-t-il. Autrement dit, s'adresser aussi aux clients peu portés sur la technologie... Sans oublier les « geeks ». « Après 28 ans de développement de la téléphonie mobile pour l’entreprise et le grand public, nous avons pour objectif d’accélérer le développement mobile avec la 4G puis la 5G, et fixe avec la fibre optique, pour tous partout en France », annonce le dirigeant suresnois. « Notre offre fibre sera proposée dès 2018 dans les Hauts-de Seineet à Suresnes. » > Lire a suite

Source : Suresnes Mag N°288 - Sept.2017